Confiance en soi : Comment surmonter la peur de la critique ?


Share this :   | | | |

Comment surmonter la peur de la critique et trouver le courage de partager son travail en ligne ? | Cliquez pour découvrir l'article
 

Comment surmonter la peur de la critique et trouver le courage de publier son travail en ligne

Le manque de confiance en soi, le syndrôme de l’imposteur, le peur du jugement des autres… En tant que créatif nous y sommes tous confrontés et cela peut vite nous gâcher la vie et nous paralyser au point de nous empêcher d’accomplir nos rêves ! Pour parer à cela, chacun a sa méthode et dans cet article je vous partage la mienne. Si vous avez parfois l’impression de ne pas être légitime, et que vous avez peur de voir votre travail volé ou critiqué en le partageant en ligne, cet article est pour vous.
 
 

1 | L’échec est indispensable pour pouvoir « grandir »

 
Si vous avez peur de lancer votre activité et de partager votre travail en ligne car vous pensez que celui-ci n’est pas abouti, et que vous avez peur d’essuyer des refus, j’ai un secret pour vous :  ça va arriver ! Votre travail n’est PAS parfait et c’est ce qui s’appelle être un.e débutant. et croyez-moi c’est une bonne chose !!! 🙂
 
Tous les créatifs passent par cette phase de doutes et d’apprentissage, mais il ne faut surtout pas que cela vous empêche d’aller de l’avant ! Se chercher, tester de nouvelles techniques, expérimenter est tout à fait normal lorsqu’on débute mais également tout au long de sa carrière.
 
Chaque nouveau challenge est une nouvelle mise en danger, mais c’est de cette façon que l’on apprend et que l’on enrichi ses compétences. Moi par exemple, la semaine dernière, j’ai annoncé sur instagram que j’allais prochainement faire un tutoriel vidéo de dessin alors que je n’en ai jamais fait de ma vie.
 
Résultat : Je suis terrorisée à l’idée de ne pas y arriver dans les temps (alors que je vous l’ai promis) ou encore que la qualité ne soit pas au rendez-vous et qu’au final vous soyez déçus. Mais une chose dont je suis certaine, c’est que je vais faire de mon mieux et que même si le résultat n’est pas entièrement satisfaisant, j’aurais appris de nouvelles connaissances durant le processus et la fois d’après je ferai mieux !
 
Pour vous c’est la même chose, vous ne pouvez pas brûler les étapes mais vous pouvez apprendre de vos erreurs, vous relever et faire de ces échecs une opportunité. En tant qu’entrepreneur.e, les difficultés que vous rencontrez font partie de votre histoire et peut-être que dans quelques années, vous raconterez cela sur votre blog, le sourire aux lèvres et vous inspirerez ainsi d’autres créatifs comme vous ! 🙂
 
Ce n’est pas une étape forcément facile mais tout le monde y passe, et finalement c’est un peu comme enlever un pansement : ça fait mal, mais on se relève et on avance. C’est primordial pour un entrepreneur.e d’accepter l’échec et de s’en servir pour rebondir, et comme dit l’adage, mieux vaut avoir des remords que des regrets.
 
Si vous voyiez mes illustrations à mes débuts, mon dieu elles étaient, comment dire… Plus que perfectibles ! 🙂 En sortant de l’école, j’avais encore beaucoup à apprendre tant au niveau du dessin que de la colorisation sur Photoshop, mais je n’ai jamais arrêté de me remettre en question afin de faire évoluer ma technique et j’apprends encore tous les jours.
 
D’ailleurs ce que j’aime le plus dans ce boulot, c’est cette liberté d’expérimenter ce qui nous fait envie et le fait qu’il y ait toujours matière à apprendre et à évoluer.
 
 

 2 | Si vous attendez d’être prêt.e vous ne vous lancerez jamais

Si votre peur vous paralyse et vous donne parfois l’impression de procrastiner, sachez que vous vous trompez de cible. L’ennemi dont vous devriez vous méfier le plus, ce n’est pas l’échec mais la P.R.O.C.R.A.S.T.I.N.A.T.I.O.N.
 
En effet, qu’est-ce qui serait le pire selon vous ?
1 – Essuyez quelques remarques et/ou critiques et apprendre de vos erreurs et progresser ?
ou
2 – Ne jamais trouver le courage de vous lancer et voir ainsi tous vos rêves s’envoler ?
 
Si vous avez un rêve et des idées, lancez-vous maintenant un pas à la fois… et à votre rythme. Sortez de votre zone de confort, et essayez de toutes vos forces d’accomplir vos objectifs. N’oubliez pas que le temps vous est compté alors ne laissez plus vos doutes ou vos craintes vous empêcher de faire de vos désirs une réalité.
 
Personnellement, lorsque j’ai fini mes études, j’ai perdu 5 ans avant de me lancer en tant qu’illustratrice car je ne me sentais pas à la hauteur. À vrai dire je n’avais jamais même osé imaginé me lancer en tant qu’illustratrice car pour moi c’était tout simplement inconcevable.
 
Aujourd’hui c’est un de mes plus grands regrets car j’approche de la quarantaine et j’ai encore tellement de rêves à réaliser ! J’ai l’impression d’avoir perdu tellement de temps à douter que maintenant j’ai envie de vous donner ce conseil : Arrêtez de procrastiner et foncez !!!
 
 

3 | Le changement d’état d’esprit est la clé

 
Les points communs entre tous les créatifs qui ont rencontré le succès sont : l’ambition et l’action. Autrement dit, c’est vous qui êtes aux commandes de votre vie, donc à vous de rêver et de planifier vos objectifs (même s’ils vous paraissent irréalisables) et de vous donner les moyens d’y arriver et y travaillant chaque jour même juste une heure si vous ne pouvez pas plus.
 
Pour cela vous devez apprendre à ne plus jamais prêter attention aux critiques et encore moins donner de l’importance aux personnes qui vous disent que vous n’y arriverez jamais. Au contraire, essayez de vous entourer de personnes positives et qui vous soutiennent.
 
Avec le bon état d’esprit et un environnement positif, tout devient possible. Et croyez-moi cette peur si tenace qui vous anime s’effacera au fur et à mesure des projets et des clients que vous gagnerez et votre confiance en vous évoluera en même temps que votre carrière.
 
Une personne doute de vous ? Parfois cela peut-être stimulant, amusez-vous en et essayez de voir cela comme un défi et une motivation supplémentaire pour atteindre votre but.
 


 
Personnellement, je me souviens que lorsque j’étais petite et que je disais à qui voulait l’entendre que je serai dessinatrice quand je serai grande, mon grand frère me rembarrait toujours en me disant que ce n’était pas un métier (Ah ouais mec ? Tu verras !).  Aujourd’hui je peux vous dire que je ne manque pas une occasion de lui rappeler cette petite anecdote, et on en rie ensemble ! 🙂
 
Mais je sais aussi que pour d’autres, ce genre de remarques peut-être dévastateur. Alors si votre changement d’attitude doit passer par le fait de crier haut et fort tous les jours que vous êtes un artiste faites-le ! Et surtout n’attendez pas la permission de qui que ce soit pour poursuivre vos rêves.
 
Voici les doutes dont vous devez vous débarrasser pour réaliser vos rêves :

  • j’ai peur de ne pas être à la hauteur
  • je ne sais pas me vendre et je suis nul.le en marketing
  • j’ai du mal à m’organiser
  • j’ai peur des retours négatifs
  • j’ai peur de me faire voler mon travail
  • pour qui je me prends à imaginer que mon travail pourrait intéresser quique ce soit ?
  • la concurrence est trop rude

 
Et ce que vous devez pensez pour y arriver :

  • je me fiche de ce que les autres pensent et personne ne pourra m’arrêter
  • avec de la détermination et de l’huile de coude tout est possible
  • aujourd’hui avec internet on peut tout apprendre
  • grâce à internet je peux partager et promouvoir mon travail gratuitement
  • j’adore partager mon travail sur les réseaux sociaux et échanger avec d’autres artistes
  • j’arrête de me comparer aux autres sur les réseaux sociaux
  • je m’entoure de personnes positives et je suis des personnes qui me tirent vers le haut
  • je continue d’apprendre et de progresser chaque jour

 
 

4 |  En quoi votre travail peut-il aider des gens ?

Tout comme vous, votre travail est unique et contrairement à ce que vous pensez peut-être, il y a de la place pour vous sur le marché. Regardez autour de vous, les projets et les clients que vous aimeriez obtenir et commencez à écrire votre liste de clients.
 
Concentrez-vous sur vos qualités plutôt que sur vos défauts et cessez de vous excuser. Rappelez-vous que lorsque vous faites de la prospection auprès d’un client potentiel, vous ne demandez pas l’aumône mais vous mettez votre talent au service de celui-ci. Votre client n’est pas votre patron, mais votre égal et il n’est pas au-dessus de vous dans la hiérarchie.
 
Bien sûr ce n’est pas toujours facile de se souvenir de cela surtout lorsque l’on fait face à certains clients qui usent de leur position pour être blessants, c’est pourquoi vous devrez peut-être parfois faire semblant d’avoir de l’assurance pour parvenir à vous faire respecter et attirer enfin les clients qui peuvent s’offrir vos services. 
 
Ne vous mettez surtout pas dans cette case vous-même, personne n’a besoin de savoir que vous commencez.
 
Quant aux réseaux sociaux, plutôt que de les considérer comme une corvée, prenez du plaisir à partager votre travail et un peu de votre vie de façon ludique et personnelle. Rendez-vous accessible et vulnérable, et vous verrez que les gens vous aimeront pour votre sincérité et vous soutiendront.
 
En tant que créatif, on est souvent notre plus grand critique, mais rappelez-vous que l’être humain a besoin de se connecter à de vraies personnes avant toute chose. On ne tombe pas amoureux d’une illustration, mais d’une personne, d’une histoire… Et votre histoire est justement ce qui vous rend unique et spécial.e aux yeux des gens.
 
 
J’espère que cet article vous aura plu, et qu’il vous donnera la confiance qu’il vous manque peut-être aujourd’hui pour partager votre travail en ligne ou confirmera que vous êtes sur la bonne voie. Et maintenant dîtes-moi quelles sont vos astuces pour gérer la peur de la critique et trouver le courage de partager votre travail en ligne ? (cela aidera peut-être d’autres personnes comme vous qui passeraient par là)
 
Et n’oubliez pas que vous devrez peut-être parfois faire semblant d’être sûr.e de vous, et vous entourer de personnes positives afin de nourrir votre enthousiasme et vous pousser à agir. Avec le bon support, la bonne attitude et de l’huile de coude, tout devient possible. Alors continuez à faire ce que vous aimez car le monde a besoin de vous et de votre talent.
 

En ce moment je travaille à l’écriture d’une future formation en ligne à destination des illustrateurs. La semaine dernière, j’ai envoyé un sondage auprès de milliers d’illustrateurs (tu en faisais peut-être partie ?) afin de mieux cerner leurs attentes, si tu veux également faire entendre ta voix et répondre à ce sondage ça se passe ici.

 

Comment (19)

Matou Dessine

12 mars 2019 Reply

Merci pour tous ces mots reboostants :)

    elodie_2016

    13 mars 2019 Reply

    Je t'en prie :) Merci à toi pour ton petit mot !

Mona

13 mars 2019 Reply

C'est ce que j'avais besoin de lire ! Merci :)
Concernant l'âge et le temps perdu, je pense que dans le domaine créatif vous l'avez déjà récupéré (c'est génial !) et qu'on ne peut pas changer le passé, mais le futur si, et ça commence maintenant. Encore merci pour les conseils et courage à toutes et à tous.

    elodie_2016

    14 mars 2019 Reply

    Merci à toi pour ton petit mot ! :)

Sifhel

13 mars 2019 Reply

A ce sujets craintes sont surtout vis a vis de la gestion administrative du statut AE (je suis déjà de très mauvaise volonté pour faire ma paperasse classique xD) et la peur de ne pa avoir de boulot / ne pas être payée en temps en heures qui bloquent. C'est pour ça que je fais ça en complément de mon autre boulot.

Pour le reste je suis entièrement d'accord avec ton article. Même si ce n'est pas forcéent fackle de franchir le cap !

    elodie_2016

    14 mars 2019 Reply

    Non ce n'est pas facile mais moins dur que l'on n'imagine :) Le monde d'internet n'est pas si cruel quand on prend la peine de d'y montrer tel qu'on est :) Bon courage à toi et bonne continuation !

Sifhel

13 mars 2019 Reply

Olala désolée pour les fautes de frappe, j'ai le syndrome des gros doigts sur mon téléphone !

Patou

13 mars 2019 Reply

Merci Elodie pour tes encouragements et ton esprit positif. Je sors de la chambre de commerce de ma région pour trouver des réponses à mes interrogations, savoir où et comment m'orienter et c'est typiquement Français, j'y ai trouvé que des "conseils" pessimistes, sans réponses à mes questions qui sont encore plus flous qu'avant. On en sort découragé, heureusement qu'il y a des sites et blogs comme le tien pour garder de l'espoir et foncer vers ses projets à n'importe quel âge, que du bonheur de te lire. :)

    elodie_2016

    14 mars 2019 Reply

    Arf l'administration française, je comprends ce que tu ressens ! :/ Bon courage et accroche-toi ça en vaut la peine !!! :)

Nathalie

15 mars 2019 Reply

Merci Élodie car tu mets le doigt exactement là où ça fait mal ! Après 20 ans en agence de communication j’ai décidé de m’installer à mon compte et j’avoue que ce n’est pas facile surtout en province. Ma passion c’est l’illustration et j’ai décidé d’orienter mon activité vers cela. Je dessine en vu de présenter un book. Et je repousse le moment de montrer mon travail sur les réseaux car je doute... mais suite à la lecture de ton article je vais me lancer car c’est cela que j’aime faire. Et moi je suis plus proche des 50 que des 40...alors c’est maintenant !!!

    elodie_2016

    15 mars 2019 Reply

    Ahaha merci Nathalie c'est super de lire un commentaire si enthousiaste !!! Tu as raison n'attends plus et fonce !!! ;)

Ornella

15 mars 2019 Reply

C'est fou ce super pouvoir que tu as de rebooster et remotiver les gens :)
En tout cas je suis intéressée à 1000% par ta future formation qui sera sans aucun doute enrichissante vu le contenu de ton blog.
Merci pour tout Elodie !

    elodie_2016

    15 mars 2019 Reply

    Oooh merci beaucoup !!! Je suis à fond dans le travail de ma formation en ce moment et ton commentaire tombe à pic ! ;)

Elodie

16 mars 2019 Reply

Bonjour Elodie,
Je suis actuellement en 2nd et je me renseigne pour mon orientation puisqu'il va bientôt falloir que je me décide... J'ai fait part de mon envie de me lancer dans l'illustration pour enfants à mes professeurs, et j'ai eu pas mal de retours pessimistes par rapport à ce métier, jugé bancal par beaucoup ! Je suis donc juste ravie de découvrir tes articles qui tombent pile au bon moment pour moi !:)
Et tes dessins sont sublimes, tu as vraiment ton univers c'est super beau !
Bref, un grand merci, tu me confortes encore un peu plus dans mon choix (même si les étapes administratives restent encore un peu floues dans ma tête, il devrait y avoir des cours de paperasse au lycée !).
Bonne continuation !:)

    elodie_2016

    19 mars 2019 Reply

    Bonjour Elodie, oui effectivement les métiers créatifs sont encore (à tort !) jugés comme étant à risque ou bancal et on nous conseille souvent de partir sur des voies d'orientation plus sûres. Le problème c'est qu'aujourd'hui les métiers "sûrs" n'existent plus ! ;) En revanche si tu es jeune, passionnée et déterminée à faire ta place dans ce milieu alors tout devient possible ! Et concernant la paperasse, ça change tout le temps, mais il y a des groupes facebook dans lesquels tu pourras poser ce genre de questions ;) ("Les illustrateurs s'entraident")

Laurence

20 mars 2019 Reply

Bonsoir Elodie,
Un grand merci pour ton article. Tes mots sont tellement justes que je pense relire cet article chaque fois que les doutes m'envahissent ;0) Hâte de découvrir ta future formation !
Belle soirée

    elodie_2016

    21 mars 2019 Reply

    Ahah mais oui tu as bien raison, relis-le autant de fois que tu en as besoin :)

Joana

21 mars 2019 Reply

Oh la la ! C'est exactement ce que j'avais besoin de lire ce matin, j'ai l'impression que cet article est fait pour moi sur mesure ! Un grand merci pour ce concentré de sagesse et de pétillantes pensées positives, ça m'a fait beaucoup de bien !

    elodie_2016

    21 mars 2019 Reply

    Héhé merci à toi pour ton petit mot :)

Laisser un commentaire